jeudi 31 janvier 2013

Réseaux sociaux et sites d'emploi : vers un mélange des genres

Dernièrement, pas mal d'études sur les réseaux sociaux et le recrutement ont fait la Une des médias et blogs. La plus emblématique étant celle du blog du Modérateur : aussi intéressante soit-elle, elle reste une photographie à un instant T. Il ne faut pas la prendre pour argent comptant mais s'appuyer dessus pour en tirer des prospectives.

Sites d'emploi, réseaux sociaux : même combat !

Certes, les réseaux sociaux ne sont pas des sites d'emploi mais aspirent à le devenir. Les efforts menés par Viadeo et LinkedIn dans ce sens là, le confirment. Facebook a même lancé son propre Jobboard construit sur les données de ses membres. De l’autre côté, les sites d'emploi aspirent à devenir des réseaux sociaux (exemple : RégionsJob).

Par ailleurs, environ, 50 % des recrutements se font suite à une annonce. Logiquement, 50 % des emplois sont pourvus autrement. C’est là qu’entre en scène le bouche-à-oreille, le réseau (voire le piston) que les réseaux sociaux essaient de reproduire en ligne (sans encore bien y arrivés en France). Donc les réseaux sociaux jouent sur les deux tableaux (jobboard + réseau) et c'est pourquoi les jobboards cherchent aussi à développer leur dimension sociale à l'instar de MyJobCompany.

Jobboard Vs réseaux sociaux : le refus du progrès ?

Alors quand je lis des articles comme Les réseaux sociaux ne sont pas des jobboards ou Les réseaux sociaux, bourreaux des jobboards ? , je revois l'éternel refus du progrès. Détruire pour mieux reconstruire ? Pas forcément, plutôt évoluer pour mieux s'adapter ! Surtout dans le web, un univers en perpétuel mutation . Arrêtons de toujours vouloir tout mettre dans une case et ne pas vouloir laisser les éléments évoluer !

D'un autre côté, quand je vois aussi le débat sur le "CV est mort", je souris doucement car les réseaux sociaux professionnels SONT des CV, ils arborent juste un format plus interactif, plus riche qu'un simple word ou pdf.


Reste désormais à utiliser cet engouement à enterrer rapidement le CV, à innover dans l'utilisation des réseaux sociaux et des sites d'emploi. La technologie ne fait pas tout ...

3 commentaires:

  1. Vraiment un sujet à voir,et des article à lire,je suis intéressé par le sujet je le trouve bien détaillé,merci beaucoup pour vos efforts,je souhaite Que ce blog continue de prospérer.

    RépondreSupprimer
  2. "Les territoires et les organisations à l'épreuve de l'hybridation", telle était la thématique des 3émes Rencontres des territoires en mai 2012 à la Cité des territoires à Grenoble. J'y contribuais en l'Atelier 11 : " Hybridation et innovation" avec un rapport d'étape de l'expérimentation de le clé USB de RELIANCE "L'ESS K(s)" (l'esquisse) conçue depuis l'hospitalité intelligente et sensible du site Ressources Solidaires. Enterrer le CV, c'est bien beau, bon, comment capitaliser les acquis éclectique qui font la défense-illustration d'une économie plurielle dans un terrain miné par les habitudes? L'accès à l'expérimentation de "L'ESS K(s)" est ouvert aux soutiens de Ressources Solidaires pour la formation réciproque, les échanges de savoirs, la création collective.Le projet (recherche-action en sciences sociales) RELIANCE 2010-2020 animé par L'OUvroir de CItoyennetés POtentielles (L'OUCIPO facilitateur de réciprocité positive),l'inter-SRADDT 2030 (Schémas Régionaux d'Aménagement et de Développement Durable du Territoire) également un inter-CRESS animé par la société civile avec une juste part d'étayage inter-universitaire . L'intelligence des territoires solidaires pour la RELIANCE là où la seule relance est fratricide.

    RépondreSupprimer
  3. Hyper intéressant votre article,ça change un peu des autres sujets banals qu'on trouve souvent dans le net..par contre votre article va surement plair à tout le monde quoi que ce soit leurs âges ou leurs pensées..bonne continuation !!

    RépondreSupprimer

google-site-verification: google54bbe17b2c2e41bf.html google-site-verification: google54bbe17b2c2e41bf.html