mardi 22 mars 2011

SEO et SMO : tout sauf des ennemis en webmarketing

L'enjeu du SEO a été compris par la plupart des éditeurs de contenus sur le web (sites et blogs) et est plus ou mis en place sur ces supports : pas toujours de façon optimisée, et souvent sans tenir en compte des enjeux du webmarketing dans sa globalité. L'objectif de faire venir du monde sur son site ne doit pas faire oublier que c'est l'internaute, la véritable cible et pas les moteurs de recherche. De toute façon, la sanction tombe tout de suite : l'internaute repart immédiatement s'il n'est pas satisfait, et votre taux de rebond s'envole. Qui plus est, la sur-optimisation est désormais pénalisée par les moteurs de recherche.  Et tant mieux! Cela fera peut être réfléchir les référenceurs qui ne pensent pas leur stratégie SEO globalement. Le  SMO (Social Media Optimisation), au coeur de votre e-reputation, doit être intégré dans cette approche globale du référencement naturel.

Le SMO au service du SEO

Le web 2.0 est un très bon soutien du referencement, et pourtant là encore je note la volonté d'opposer SMO et SEO. Combien de titres d'articles ai-je vu passer intitulé SEO vs SMO? Honnêtement, j'ai arrêté de compter.
 
Le SMO est un très bon allié du SEO : il crée des liens. Même si ces liens sont en no follow, l'objectif final n'est-il donc pas de faire venir au final l'internaute sur votre support ??? Encore une étroitesse d'esprit de quelques référenceurs. Le SMO multiplie les points d'accès vers votre contenu. Votre support gagne en popularité grâce à la génération de trafic, donnée largement prise en compte dans les algorithmes des moteurs de recherche. Le SMO joue donc en faveur d'un bon positionnement, mais le SMO doit également mettre le SEO au coeur de sa stratégie.

La recherche est partout même dans le SMO, le SEO doit en tenir compte
Le SMO vient bousculer le SEO classique. La recherche est désormais partout et pas seulement sur les moteurs de recherche, d'ailleurs, les moteurs de recherche tiennent désormais compte des contenus présents sur les réseaux sociaux. Il ne faut plus chercher à positionner seulement des contenus de blogs ou de sites mais des tweets, des pages Fan Facebook, des vidéos Youtube ou Dailymotion, des images, etc. La présentation de David Degrelle, fondateur de la fameuse et très réputée agence Première position, au salon de l'e-commerce allait dans ce sens : le SEO est partout. Preuve en est : l'onglet recherche se retrouve partout.



Google n'a plus le monopole de la recherche. Désormais, lorsqu'on mène des audits ou de la veille, lorsqu'on déploie sa présence sur les réseaux sociaux, il faut intégrer la composante référencement naturel. Il faut arrêter avec le mythe de la viralité : très peu de contenus font du buzz.

Les professionnels du web et le SEO

Les agences web doivent également s'organiser autour de ce changement. Je ne comprends pas pourquoi les web agencies persistent à vouloir conserver leurs services bien cloisonnés, délimités les uns par rapport aux autres : un service SEO, un service webmarketing (orientée offre marketing), un service E-reputation (orientée veille, réseaux sociaux : Twitter, Facebook et les plateformes vidéos, etc.), et quelques fois, summun du summun, un service éditorial détaché de tout service (et notamment du SEO). Mais il faut comprendre que le web regroupe des activités transversales et que le SEO n'est pas une discipline à part, mais une composante de toutes les autres activités web : e-reputaion, réseaux sociaux et surtout l'éditorial (rédaction web, journalisme on line, etc...).


SMO et SEO sont donc bien 2 disciplines imbriquées l'une dans l'autre et interdépendantes...

2 commentaires:

  1. Merci pour cet excellent article. Je partage pleinement ton analyse qui fait du bien. Le dialogue entre les différentes "spécialités" du web est en effet une nécessité ! J'attends en tout cas tes prochains billets avec impatience ;-)

    RépondreSupprimer
  2. Merci Romain pour ce commentaire très élogieux. ça me motive pour animer de façon plus régulière mon blog. Je vais essayer de poster mon prochain billet avant 2012... ;-)

    RépondreSupprimer

google-site-verification: google54bbe17b2c2e41bf.html google-site-verification: google54bbe17b2c2e41bf.html