lundi 12 octobre 2009

Un site web mais pas que...

Internet a connu ses heures de gloire avec la prolifération des sites web. Au départ véritable exclusivité des informaticiens, les sites se sont largement démocratisés pour être le fait de tous : du particulier à la grande firme en passant par les politiciens ou encore les militants. Les raisons sont multiples (quasi gratuité, langages universels, etc...) mais pour autant tous les sites ne rencontrent pas le succès escompté.

Les sites Internet se sont largement professionnalisés et sont face à des internautes désormais en grand nombre. Pour être efficaces et aller à la rencontre de l'internaute, ils doivent s'inscrire dans une stratégie de communication (ou de présence sur le web) décrite dans un cahier des charges! Et oui, bon nombre d'éditeurs de sites se sont vus surpris d'avoir de très faibles audiences. Il faut bien comprendre que même si les barrières de publication sont levées, cela ne veut pas dire que le public sera au rendez-vous : Pouvoir être vu, ne veut pas dire qu'on le sera! Car comme il a souvent été dit : Google ne cherche pas, il trouve ce que vous lui proposez (de même pour les autres moteurs de recherche).

Cette professionnalisation a donné lieu à de nouvelles disciplines et de ce fait, à de nouvelles professions : chef de projet/consultant web, webmastering (webmaster), webdesign (webdesigner), rédacteur web, webmarketing (webmarketeur) qui va de paire avec le référencement ou SEO/SEM (référenceur) et le web 2.0 (Community managemenent, et nouveaux médias/réseaux sociaux), etc...

Durant mes prochains billets, je m'appliquerai à vous décrire et vous donnez toutes les astuces pour bien réussir votre site étape par étape, en prenant des exemples d'actualité!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

google-site-verification: google54bbe17b2c2e41bf.html google-site-verification: google54bbe17b2c2e41bf.html